Choisir un syndic de copropriété transparent et digital

syndic de copropriété

Publié le : 01 février 20226 mins de lecture

Les syndics de copropriété sont des spécialistes de la gestion de votre immeuble et représentants des copropriétaires. Sa mission est souvent très importante. Par conséquent, pour choisir un syndic de copropriété, vous ne devez pas le faire au hasard. Vous devez trouver le bon syndic pour garantir une bonne gestion de votre copropriété. Ce choix sera plus précieux que tout si vous souhaitez entretenir le bâtiment par des travaux et réparations corrects sans pour autant coûter plus cher. Choisissez donc un syndic de copropriété transparent et digital.

Travailler avec un syndic de copropriété: les raisons

1- Finance

Au niveau financier, il est chargé de la tenue des comptes et de la préparation du budget provisoire. De plus, il lui appartient de s’assurer de la participation financière de chaque copropriétaire pour couvrir les frais votés en AG. Pour la gestion financière, il doit avoir un compte bancaire dédié distinct du sien.

2- Administration

La maintenance et l’entretien des immeubles sont à la charge du syndic. Pour cela, il tient à jour le cahier d’entretien de l’immeuble ainsi que la fiche récapitulative à remettre aux nouveaux copropriétaires. Il lui appartient également d’organiser les travaux.

Plus amplement, les syndics exercent des fonctions exécutives sur les copropriétaires. Il doit donc faire respecter les règlements de copropriété, qui définit les règles de cohabitation dans l’immeuble et le partage des charges de copropriété, et aussi les décisions prises en assemblé générale. Rendez-vous sur bellman.immo pour trouver un syndic transparent et digital.

Choisir un syndic de copropriété transparent et digital: avantages

Les syndics de copropriété travaillent comme un mandataire. Il doit toujours être disponible pour les copropriétaires. L’un des premiers critères pour déterminer un bon syndic est sa transparence, sa disponibilité, sa capacité à communiquer et sa réactivité. Il doit savoir utiliser des moyens technologiques ou humains pour répondre aux appels des copropriétaires.

Les syndics sont confrontés à des exigences diverses telles que la gestion quotidienne des parties communes, l’entretien des immeubles et la gestion des personnels, la surveillance des travaux, le paiement des factures, le suivi des comptes des copropriétaires, gestion des frais impayés. Mais pour ainsi dire, il est aussi médiateur en cas de conflits entre les copropriétaires et il doit faire respecter les règles de copropriété.

En travaillant avec un syndic transparent et digital, vous pouvez accéder via un site internet toutes les informations essentielles du copropriétaire. Toutes les copropriétaires disposent d’un espace sur un site internet pour choisir sa technique de règlement des honoraires avec la possibilité de régler mensuellement. Tous les contrats sont donc accessibles à tous les Co-titulaires. Tous les membres du conseil syndical ont accès à toutes les factures via un site Internet. Pour les syndics transparents, la transparence reste la première solution pour établir une relation de confiance durable entre le syndic et les copropriétaires.

Choisir un syndic de copropriété transparent et digital: critères à prendre en compte

Le choix dépend tout d’abord de la taille de l’immeuble. Évidemment la demande n’est pas la même si l’immeuble est composé de 10 lots ou de 100 lots. Cependant, certains principes sont identiques. Et cela commence par la désignation du syndic en assemblée générale faite selon des règles précises. Le syndic doit être voté par la majorité des voix des copropriétaires. Ce dernier doit accepter un contrat fiduciaire d’une durée maximale de 3 ans. Si le syndic est un transparent et professionnel, son plan pour la gestion de la copropriété figurera dans le contrat. Pour être réactif et efficace, il ne doit pas être débordé et doit disposer d’un portefeuille d’immeubles à la hauteur des capacités de ses équipes.

Vous pouvez choisir une petite organisation pour manager un grand immeuble si l’agence dispose de ressources suffisantes. En revanche, une équipe professionnelle plus importante peut ne pas avoir autant de temps à consacrer à un petit condo.

Le choix d’un syndic local est généralement un choix gagnant. Évitez donc de contacter un syndic super connu, mais éloigné géographiquement. Enfin, rien ne vaut le bouche à oreille et les bons retours des autres condos pour avoir une idée du fonctionnement des pros. Consultez aussi les recommandations en ligne pour trouver des perles rares en jetant d’autres perles.

Trouver un syndic de copropriété transparent et digital

Trouver un syndic de copropriété transparent et digital est primordial pour une copropriété. Pour éviter les erreurs, vous devez garder à l’esprit quelques bons réflexes de base. Dans un premier temps, consultez un certain nombre d’offres et de contrats pour pouvoir faire une comparaison des offres. Renseignez-vous sur les entreprises connues, cela peut impliquer quelques recherches sur Internet, mais le bouche-à-oreille ne doit pas être négligé. Demandez un autre condo de taille comparable apportera des réponses et des éclaircissements en cas de doute.

Alternativement, vous pouvez contacter des interlocuteurs experts parmi lesquels choisir. Pour détecter vos possibilités et vos besoins, vous pouvez contacter des associations, comme l’ARC. Elle est active dans l’information et la protection des droits des copropriétaires et fournit divers services aux adhérents. Il existe aussi d’autres organismes, comme l’ANCC, l’AAPC, le site internet CLCV ou l’UNPI.

En plus des associations, vous pouvez aussi attirer des courtiers fiduciaires. Comme les courtiers en crédit immobilier, ils peuvent vous proposer plusieurs sociétés potentielles pour vous exposer les meilleures offres en échange d’une rémunération.

3 conseils pour vendre votre maison rapidement
Les avantages de vendre son bien immobilier après rénovation

Plan du site