Les questions que vous devez vous poser pour bien choisir votre crédit immobiier

Publié le : 20 août 20203 mins de lecture

Vous voulez acheter un logement, mais vous avez besoin de contacter une banque afin de financer une partie de l’opération ? Pour bien choisir votre crédit immobiier, il existe quelques questions que vous devez vous poser.

L’apport personnel est-il obligatoire ?

Non, l’apport personnel n’est pas obligatoire. En effet, vous pouvez obtenir le prêt immobilier sans apporter une participation financière. Cependant, vous devez reconnaître que le banquier apprécierait que vous ne veniez pas les mains vides. Cela le rassure sur le fait que vous pouvez épargner et gérer vos comptes. De plus, plus l’apport personnel est important, plus le taux d’intérêt est meilleur. Votre durée d’emprunt est, en effet, moins longue. Cette somme peut provenir de vos livrets d’épargne, mais aussi du PEE ou plan d’épargne d’entreprise, d’une donation, d’un héritage, etc.

À parcourir aussi : A qui s'adresser pour obtenir un crédit immobilier ?

Quel type de taux choisir ?

Pour bien choisir votre crédit immobiier, vous devez connaître le type de taux qui vous correspond. Cela dépend de votre profil. Si vous désirez connaître où vous mettez les pieds, il est mieux de choisir un taux fixe. Il est identique pendant toute la durée de l’emprunt, s’étalant tout de même sur de nombreuses années. Ainsi, vous n’avez pas de surprise. Vous savez aussi à l’avance la somme des mensualités que vous rembourserez. Si vous faites confiance à votre avenir, il est mieux d’opter pour le taux variable. Il est susceptible d’évoluer à la hausse ou à la baisse durant la durée du prêt. Vous devez sembler comme un joueur, avoir conscience que toutes les économies qui sont réalisées au moment où ce taux est bas pourront être perdues si ce dernier est plus élevé. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une formule intermédiaire. C’est le taux mixte, mélangeant les deux premiers dispositifs. Durant les premières années de votre emprunt, vous aurez ainsi un taux fixe.

À consulter aussi : La garantie du banquier : hypothèque ou cautionnement ?

Quelle est la meilleure garantie pour le prêt ?

Pour bien choisir votre crédit immobiier, vous pouvez concéder l’hypothèque sur votre logement. Ainsi, cela signifie que lorsque vous n’avez plus la possibilité d’honorer vos mensualités, la banque peut faire saisir votre bien afin de le vendre aux enchères et récupérer son dû. Vous devez savoir que ce choix est assez onéreux. Le souscripteur doit, en effet, supporter plusieurs frais, comme le salaire du conservateur des hypothèques, les honoraires du notaire, la taxe de la publicité foncière et la TVA. Si vous ne souhaitez pas grever votre bien de la sûreté réelle, il est conseillé de choisir la caution. Pour récupérer ses fonds, la banque sollicitera la société spécialisée ou la personne que vous avez mentionnée dans l’acte.

Qu’est ce que le prêt à taux zéro ?
La garantie du banquier : hypothèque ou cautionnement ?

Plan du site